La bellezza non è che il disvelamento di una tenebra caduta e della luce che ne è venuta fuori.
Alda Merini

venerdì 4 maggio 2012

Voyage Et jamais ne revient

Au dessus des vieux volcans
Glisse des ailes sous les tapis du vent
Voyage, voyage, éternellement
De nuages en marécages

De vent d'Espagne en pluie d'équateur
Voyage, voyage, vole dans les hauteurs
Au dessus des capitales
Des idées fatales, regarde l'océan

Voyage, voyage
Plus loin que la nuit et le jour
Voyage
Dans l'espace inouï de l'amour
Voyage
Sur l'eau sacrée d'un fleuve indien
Voyage
Et jamais ne revient

Sur le Gange ou l'Amazone
Chez les blacks, chez les sikhs, chez les jaunes
Voyage, voyage, dans tout le royaume
Sur les dunes du Sahara, des îles Fidji au Fujiyama

Voyage, voyage, ne t'arrêtes pas
Au dessus des barbelés
Des cœurs bombardés
Regarde l'océan

Voyage, voyage
Plus loin que la nuit et le jour
Voyage
Dans l'espace inouï de l'amour
Voyage
Sur l'eau sacrée d'un fleuve indien
Voyage
Et jamais ne revient
Voyage, voyage
Plus loin que la nuit et le jour
Voyage
Dans l'espace inouï de l'amour
Voyage
Sur l'eau sacrée d'un fleuve indien
Voyage
Et jamais ne revient

Voyage
Voyage

Voyage


Nessun commento:

Posta un commento

Nota. Solo i membri di questo blog possono postare un commento.

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...